Actualités

Lancement officiel du nouvel accord pour la co-gestion du PNS

février 20, 2023
Lancement officiel du nouvel accord pour la co-gestion du PNS

Le nouvel accord de co gestion du parc national de la Salonga conclu entre l’ICCN et le WWF en octobre 2021 a été lancé officiellement le 10 février 2023.

Au cours d’un atelier organisé le 10 février 2023 à Kinshasa, tous les intervenants majeurs dans la mise en œuvre du Programme Salonga, ont pu échanger sur la vision du parc et arriver à une compréhension commune des efforts qui restent à fournir et des contributions des différents bailleurs de fonds.

L’ l’ICCN et le WWF collaborent étroitement depuis 2005 dans la conservation du Parc de la Salonga avec l’appui de divers partenaires. 

Cependant, face aux difficultés et défis du Parc national de la Salonga, l’ICCN et le WWF ont estimé qu’une approche plus novatrice était requise, constat qui a amené les deux institutions à signer en août 2015 un accord de partenariat pour la gestion du parc. Cet accord conclu pour une durée initiale de trois ans n’a pu être renouvelé qu’en octobre 2021. 

La coopération et les différents appuis reçus par le parc ont rendu possibles certaines  avancées significatives pour la protection de la Salonga dont la plus notable est le retrait du parc en 2021 de la liste du Patrimoine de l’UNESCO en péril où il figurait depuis 1999. Les menaces sur sa biodiversité ont aussi été sensiblement réduites ce qui a permis de  stabiliser par exemple les populations de deux espèces phares, les éléphants de forêts et les bonobos (estimées respectivement à 1600 et 15000). 

Le nouvel accord de cinq ans devrait permettre de poursuivre ces progrès en effectuant certains ajustements par rapport à ce qui a été entrepris à ce jour. Ainsi la lutte anti-braconnage devra bénéficier d’efforts plus importants à travers la formation des éco-gardes incluant le renforcement des capacités en matière de respect des droits humains.

Les déplacements dans cette zone de forêts denses sont réputés constituer une difficulté de taille. Pour y remédier, une approche encore plus volontariste sera mise en œuvre pour surmonter le défi de la logistique. 

Les activités de santé et d’éducation en faveur des populations ainsi que la production alimentaire et les activités génératrices de revenu recevront également une attention particulière afin de prendre réellement en compte les préoccupations et attentes des populations. 

Les activités de préservation du grand parc forestier d’Afrique s’inscriront désormais dans la durée, les divers projets financés par les différents bailleurs de fonds agissant en synergie afin de construire un programme général, flexible et complémentaire.

La phase actuelle du programme Salonga met un accent particulier sur une conservation inclusive. Cette approche implique la participation et la prise en compte des droits des communautés locales et des peuples autochtones dans la gestion du Parc. Des mécanismes de plainte ont par ailleurs été mis en place pour assurer aux communautés la protection de leurs droits. 

« Nous souhaitons que ce parc, à l’image d’autres grands parcs dans le monde, s’inscrive dans l’économie du pays et notre ambition est donc d’établir la connexion nécessaire entre la conservation et le bien-être des populations » a déclaré Yaouba Kaigama, Directeur national du WWF-RDC.

Egalement intéressant

avril 12, 2024

Recherche sur la durée de vie des nids nocturnes des bonobos

Une étude menée par Salonga Conservation Initiative vise à déterminer le lien entre la décomposition des nids de bonobos et la densité de leur population.

En savoir plus
avril 2, 2024

22 microentreprises en appui à la conservation et au développement communautaire créées et financées dans le corridor de Monkoto

Des équipements pour lancer les activités de 22 micro-entreprises dans 16 villages autour de Monkoto ont été livrés le 24 février dernier.

En savoir plus
mars 18, 2024

Tenue de la 6ème session du Comité de pilotage du Parc national de la Salonga

La 6ème session du Comité de pilotage du PNS s'est tenue à Kinshasa le 14 mars. Elle a constaté les progrès accomplis dans l'amélioration de la gestion du parc.

En savoir plus
février 26, 2024

Ghislain Somba Byombo El Hadj prend ses fonctions en qualité de chef de site adjoint

Arrivée d'un nouveau chef de site adjoint au Parc national de la Salonga

En savoir plus